CLASSIFICATION DES ESPACES AERIENS

 CLASSIFICATION DES ESPACES AERIENS

http://www.sia-enna.dz

1- Classification des espaces aériens :
Les espaces aériens ATS seront classés et désignés comme suit:
Classe A. Seuls les vols IFR sont autorisés; tous les vols sont assujettis au service du contrôle de la circulation aérienne et les séparations des aéronefs sont assurées.
Classe B. Les vols IFR et VFR sont autorisés; tous les vols sont assujettis au service du contrôle de la circulation aérienne et les séparations des aéronefs sont assurées.
Classe C. Les vols IFR et VFR sont autorisés; tous les vols sont assujettis au service du contrôle de la circulation aérienne et les aéronefs en vol IFR sont séparés des autres aéronefs en vol IFR et des aéronefs en vol VFR. Les aéronefs en vol VFR sont séparés des aéronefs en vol IFR et reçoivent des informations de trafic au sujet
des autres aéronefs en vol VFR.
Classe D. Les vols IFR et VFR sont autorisés et tous les vols sont assujettis au service du contrôle de la circulation aérienne; les aéronefs en vol IFR sont séparés des autres aéronefs en vol IFR et ils reçoivent des informations de trafic au sujet des autres en vol VFR ; les aéronefs en vol VFR reçoivent des informations de trafic au sujet de tous les autres vols.
Classe E. Les vols IFR et VFR sont autorisés; les aéronefs en vol IFR sont assujettis au service du contrôle de la circulation aérienne et ils sont séparés des autres aéronefs en vol IFR. Tous les aéronefs reçoivent dans la mesure du possible des informations de trafic.
Classe F. Les vols IFR et VFR sont autorisés; tous les aéronefs en vol IFR bénéficient d'un service de la circulation aérienne et tous les aéronefs d'un service d'information de vol sur demande.
Classe G. Les vols IFR et VFR sont autorisés et bénéficient sur demande d'un service d'information de vol.

Le Tableau ci-après fait état des conditions auxquelles sont assujettis les aéronefs dans les diverses classes d’espace aérien.

 

Les classes A , B, C, D, E, F et G sont adoptés par l’Algérie,
(* ) Pas d’espace aérien de classe B, C , G (seules les classes A, D, E et F sont mises en œuvre dans la FIR Alger).

2- Division de l’espace aérien :
A l’intérieur de la FIR ALGER, l’espace aérien est divisé en quatre (04) Catégories: A, D, E et F plus ou moins équivalentes aux catégories recommandées par l’OACI. Trois (03) Catégories OACI C, B, et G qui ont été adoptées par l’ALGERIE sont disponibles à des fins d’utilisation mais à l’heure actuelle aucune portion de l’espace aérien n’a été classée dans ces catégories.
Les espaces aériens sont classés comme indiqués dans le tableau suivant :

2.3. Séparation verticale en croisière
2.3.1.Hors des espaces contrôlés :
Les niveaux de vol utilisables hors des espaces aériens contrôlés de la région d'information de vol
d'ALGER, en fonction du régime de vol IFR ou VFR et de la route magnétique, sont ceux indiqués dans le tableau
suivant.
2.3.2. A l'intérieur des espaces aériens contrôlés :
Les niveaux de vols assignés par l'organe chargé du contrôle de la circulation sont, en principe, choisis
parmi ceux qui figurent dans le tableau suivant, selon le régime de vol.
Pour les vols VFR, lorsqu'ils sont contrôlés, et pour les vols IFR il n'est pas automatiquement tenu
compte de la règle de répartition en fonction de la route magnétique.
Les niveaux de vol à utiliser sont, soit publiés dans le manuel d'information aéronautique, soit indiqués
dans les autorisations du contrôle.
2.4. Approche et atterrissage
2.4.1. Sur les aérodromes internationaux, les calages QNH, QNE, ou QFE sont fournis dans les instructions ordinaires d'approche et d'atterrissage. Sur les autres aérodromes, le calage QFE ou QNE est fourni dans les instructions ordinaires d'approche et d'atterrissage et le calage QNH est fourni sur demande.
2.4.2. Le changement de calage altimétrique s'effectue, pour les aéronefs en descente, au passage du niveau de transition.
3.Tables des niveaux de croisière :
3.1 Sauf indication nationale contraire publiée dans la partie ENR 3 de l'AIP Algérie. Les niveaux de croisière qui seront d'application au sein de l'espace aérien RVSM Algérie désigné dans la partie ENR 2.1, conformément à l'Annexe 2 de l'OACI appendice 3a sont illustrés ci-dessous : 

3.2    Sauf indication nationale contraire publiée dans la partie ENR 3 de l'AIP Algérie. Les niveaux de croisière qui seront d'application au sein de l'espace aérien CVSM Algérie désigné dans la partie ENR 2.1, conformément à l'Annexe 2 de l'OACI appendice 3a sont illustrés ci-dessous :

ENR 1.8 PROCEDURES COMPLEMENTAIRES REGIONALES (DOC 7030) Les procédures complémentaires en vigueur sont données dans leur totalité ci-après:
1.Règles de vol à vue (VFR) Les aéronefs qui doivent effectuer des vols VFR à l'intérieur d'une zone de contrôle établie à certains aérodromes internationaux et dans les parties spécifiées de la région de contrôle terminale associée devront :
(a) Disposer d'émetteurs- récepteurs de télécommunication.
(b) Obtenir l'autorisation de l'organe ATC approprié.
(c) Transmettre les comptes-rendus de positions qui seront demandées.
NOTE : Par- parties spécifiées de la région de contrôle terminale associée on entend au minimum les parties de la TMA utilisées pour les vols IFR internationaux en corrélation avec les procédures d'approche, d'attente, de départ et d'atténuation du bruit.
2. Application spéciale des règles de vol aux instruments :
Les vols seront effectués conformément aux règles de vol aux instruments (même lorsque ne sont pas réunies les conditions météorologiques de vol aux instruments) au- dessus du niveau de vol 150.
3. Service consultatif de la Circulation Aérienne :
Tous les vols IFR seront effectués conformément aux procédures du service consultatif de la Circulation Aérienne lorsque l'aéronef vole dans l'espace aérien à service consultatif.
4. Espace RVSM :
4.1 Hors Zone de transition :
Dans l'espace RVSM Algérie hors zone de transition en page ENR 2.1 , entre les niveaux de vol 290 et 410 inclus le minimum de séparation verticale est de :
a) 300 mètres (1000 pieds) entre aéronefs homologués RVSM.
b) 600 mètres (2000 pieds) entre :
- Un aéronef d'Etat non homologué RVSM et tout autre aéronef.
- Un aéronef d'Etat en formation et tout autre aéronef.
- Un aéronef en panne radio et tout autre aéronef.
4.2 Zone de transition RVSM :
Dans l'espace RVSM Algérie zone de transition RVSM décrit en page ENR 2.1, entre les niveau de vol 290 et 410 inclus, le minimum de séparation vertical est de :
a) 300 mètres (1000 pieds) entre aéronefs homologués RVSM.
b) 600 mètres (2000 pieds) entre :
a. Un aéronef d'Etat non homologué RVSM et tout autre aéronef.
b. Un aéronef d'Etat en formation et tout autre aéronef.
c. Un aéronef en panne de communication en vol et tout autre aéronef.
Les autres procédures applicables aux aéronefs civils non homologués RVSM, dans la zone de transition
RVSM, sont spécifiées dans les procédures complémentaires régionales de l'OACI (Doc 7030/4-EUR).
4.3 Interruption de communication radio :
Les procédures applicables en cas d'interruption de communication radio sont conformes à la
Doc 7030/4-EUR.

ENR 1.10 PLANIFICATION DES VOLS (Restrictions, Limitation et Contrôle)
Les plans de vol et les messages associés par exemple (CHG, DLA, DEP, CNL et ARR) ne devront plus être adressés à chacun des organes des services de la circulation aérienne des états dans la liste est jointe ci-après.
Les plans de vol et les messages associés doivent uniquement être adressés aux deux unités (IFPS) comme suit :
AFTN ----------------------------- EBBDZMFP et LFPYZMFP
SITA------------------------------- BRUEP7X et PAREP7X
Toute, adresse supplémentaire à inclure doit être placée après la ligne d’information relative à l’émetteur et immédiatement avant la parenthèse ouverte marquant le début du message.
Exemple de message AFTN comportant des adresses supplémentaires :
ZCZC BOC548 25925 MB
FF EBBDZMFP LFPYZMFP
25920 EGLLZPZX
AD ADRESS 1 ADRESS 2 ADRESS 3 ADRESS 4 ADRESS 5 ADRESS 6 ADRESS 7
AD ADRESS 8 (FPL-BAW83-IS-B767/H-SXR/C-EGLL 1430 ---------------------------------- RMK/TCAS EQUIPPED)
NNNN
Cas particulier : Les obligations relatives au dépôt des plans de vol (FPL) et au dépôt des plans de vols répétitifs (RPL) pour l’espace RVSM Algérie sont contenues dans les procédures complémentaires régionales de l’OACI (doc 7030/4-EUR).
En outre, les exploitants des aéronefs d’Etat, y compris les aéronefs de la police et des douanes, doivent inscrire la lette M dans la case 8 du plan de vol déposé (FPL).

     1.Liste des Etats de la zone de diffusion (IFPS)

ENR 2 ESPACE AERIEN DES SERVICES DE LA CIRCULATION AERIENNE
ENR 2.1 FIR, TMA et CTA

 ENR 3 ROUTES ATS
ENR 3.1 ROUTES ATS INFERIEURES

 

 

 

 

6 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Locations of visitors to this page )

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×